C’est pas toi, c’est moi

Autant honnête que cela puisse être, cela fait parti du top 3 des excuses irrecevables ! Tu n’as donc pas vu que je suis une fille géniale… 
…Et Je me suis pris un « c’est pas toi c’est moi » ou « comment faire tomber mon ego au 7eme sous sol »…

Promis, je ne le dirai plus JAMAIS ! Parce que cette « excuse » c’est comment dire….

1. Facile d’accès : bien évidement c’est simple à dire et c’est tellement sincère (attends je vomis).

2. Remplie de bons sentiments (mais en fait non, on s’en fout clairement des bons sentiments, on veut du vrai qui fait mal, pas des excuses qui laisse penser que peut-être un jour………. Ou pas).

3. Couplé avec un bon vieux « c’est pas le moment » et on touche le fond (merci garçon, tu as réussi le doublé gagnant de l’argumentation « je ne sais pas quoi te dire », il te manquait le « on reste amis » et tu avais jackpot, espérons que cela ne t’ai pas traversé l’esprit).

4. Du déjà vu, dit et redit ! Mais étrangement on préfère le dire que l’entendre.

5. Une mauvaise action, un loupé, un échec de la rupture, il ne faut pas dire ça, c’est naze bordel.

6. Le meilleur plus mauvais moyen de garder une merveilleuse image. Parce qu’on aime bien avoir la conscience tranquille, nous sommes tellement gentils. Mais il ne faut pas penser que cette phrase va vous donner bonne image auprès de l’autre, vraiment.

7. La triste vérité ! Oui parce que le pire dans tout ça, c’est qu’en prononçant ces doux mots… on les pense… C’est nous qui ne sommes pas attachés. Mais il faut savoir que la personne qui croit en la relation en face et bien… le « c’est pas toi c’est moi », il peut « massacrer » !

Je m’excuse publiquement auprès des garçons à qui j’ai « sans faire exprès » sorti cette excuse minable qui m’a tout de même sortie de pas mal de situations bâtardes dans lesquelles je ne voulais plus être. C’était vraiment pas fait pour moi et je ne ressentais rien, je ne savais juste pas comment vous le dire. Maintenant j’ai compris qu’il valait mieux un bon « écoute, je n’ai pas spécialement envie de te voir, je me sens mieux sans toi », ça fait mal, c’est direct mais bien plus explicite !

Pour l’honnêteté qui blesse mais nous évite de cogiter !

the-end-of-love-banner
Publicités

Une réflexion sur “C’est pas toi, c’est moi

  1. C’est vrai que cette excuse a été entendu des milliers de fois et vraiment je suis comme toi, je préfèrerai que l’on me dise « je me sens mieux sans toi » ou « je ne t’aime plus » que cette excuse a deux balle qui pour ma part je trouve ne veut strictement rien dire 😡

Laisser un super commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s